Fabriquer son doublet

Bonjour à tous,

 

Pas besoin d’acheter une antenne à 150 € pour faire de la radio, bien entendu ce sera une antenne monobande. Il peut, dans certain cas avoir une résonance en harmonique 3, exemple un doublet taillé pour le 7 MHz pourra fonctionner sur 21 MHz avec une boite d’accord.


 

LA THÉORIE

antenne_doublet-demi-onde
Le doublet sur papier

 

 

 

 

 

 

Un doublet, monté à l’horizontal a une impédance de 73 ohms, la formule du ROS étant l’impédance la plus haute sur la plus basse, donc 73/50 on a 1.46 de ROS.

Sa longueur doit être un demi lambda d’où le nom dipôle « demie onde ». La théorie reste la théorie, ici on parle d’un espace sans obstacles, de matériaux et connections sans pertes, d’un sol totalement inexistant.

 

Lambda ou la longueur d’onde est définie par la formule 300/fréquence en MHz. Par exemple pour un doublet pour le 7 MHz : 300/7 = 42 on divise par 2 pour avoir la demie onde : 42/2 = 21 mètres.

Enfin pour calculer correctement la longueur de votre doublet il convient d’appliquer un coefficient de 0.95. C’est le coefficient de vélocité utilisé couramment pour du fil de cuivre ( de 1.5² ou de 2.5²). C’est le coefficient de vélocité de propagation d’une onde à l’air libre.

Pour reprendre l’exemple précédent, 21×0.95 =  19,95 mètres bout à bout. 

Avec cette formule, vous devrez réduire la longueur du doublet pour arriver sur la fréquence désirée avec un ROS minimum.


 

LA PRATIQUE; LE SOL

11922877_10207433979472344_8263528807034079662_o
F1UJT et moi

En HF (de 3 à 30 MHz), la qualité du sol fait beaucoup, si vous ne disposez pas de supports permettant de hisser votre doublet à une hauteur égale à une longueur d’onde, alors le sol influe sur votre antenne. 

La hauteur de votre antenne influera également sur l’angle de départ. Une antenne proche du sol (entre 0.15 et 0.25 lambda environ) aura une tendance naturelle à rayonner vers le ciel. C’est ce qu’on appelle le NVIS (valable jusqu’à 12 MHz environ).

Un sol bien humide est considéré comme bon conducteur, qui dit bonne conductivité dit bon sol.  Un mauvais sol, peu conducteur vous permettra de faire chauffer les verres de terres, un bon sol agira lui comme un « miroir » et le rendement n’en sera qu’amélioré.

 


 

LA PRATIQUE; LES ÉLÉMENTS RAYONNANTS

fil-souple-cuivre-isole-ho7-vk-vert-jaune-6mm-rl100m-20728395

Fil de cuivre 2.5 mm²

Le fil de cuivre en monobrin est un bon choix. On peut le souder et contrairement au fil multibrin, il ne s’oxyde pas de l’intérieur.

Vous pouvez utiliser du fil de clôture mais c’est plus rigide, plus de résistance électrique, et ça ne se soude pas aussi facilement que le cuivre.

 

Sur un doublet 80 m horizontal ça tient parfaitement, le tout est de mettre 3 points de fixation au lieu de 2, donc pour des longueurs d’onde plus petites ça devrait le faire largement.


 

LE SYSTÈME D’ALIMENTATION

Beaucoup mentionnent un domino d’électricien, parfois appelé « sucre » tout du moins sur le net. sucre

 

 

Je vais vous expliquer pourquoi cette solution est mauvaise du début à la fin.

 

  1. Considérant que le domino s’oxyde, et qu’il pleut assez régulièrement, il y a un gros risque de faux contact a terme.
  2. Considérant que de l’eau va passer dans le domino et que le câble coaxial est dans 75% des cas tenu en hauteur par le système d’attaque, le poste qui sera connecté aura un certain plaisir a prendre un petit peu d’eau, histoire d’hydrater les chimiques.
  3. Les constituants du coaxial étant lourds et fragiles, il y a des chances qu’il se coupe au ras du domino.
  4. Dans la même logique les éléments sont montés à angle droit, il faut donc serrer les vis très fort , quand on commence a tendre l’ensemble (notamment sur les bandes basses) ça peut encore une fois lâcher.

 

J’ai donc opté pour un système totalement différent avec une SO-239, un bout de tasseau et 4 boulons.

100_3777
Système d’attaque personalisé

Pour le blocage des deux éléments, faire une boucle avec le fil et le souder sur la vis semble tenir bon, de plus que l’on ne force plus a angle droit. En montage horizontal sur 80m ça tient sans soucis.

 

Sans titre
Système d’attaque avec amélioration

Sur l’impression d’écran ci-dessus on voit le système encore amélioré, avec une boîte de dérivation. Cette impression d’écran provient d’un rush tourné pour ma prochaine vidéo, elle sera en ligne d’ici mi-décembre certainement. Le montage reste simpliste mais bien certainement plus durable que le montage domino.


LA PRATIQUE; LE ROS

Le ROS est le rapport entre l’impédance de votre antenne et celle de votre poste, vu que c’est un rapport il n’y a pas d’unité à proprement parler comme un rapport de transformation sur un transformateur.

Note: Le ROS ne veut pas dire TOS, en tout cas pas directement, un ROS de 2 ne veut pas dire TOS de 200 %. Je parle en ROS car c’est le plus simple.

Un ROS mètre indique juste si les impédances correspondent ou non, rien de plus.

zetagi_hp201

Un Zetagi HP201 peut tout à fait convenir pour la bande HF et VHF, mais en 7 MHz CW et avec 100W mon modèle peine. J’en ai un autre qui parait plus sensible pour cette bande, après tout dépend du budget dont vous disposez.

On peut régler le ROS en jouant sur la longueur des éléments. En mesurant uniquement à son endroit définitif , en place. C’est fastidieux d’autant plus que personne ne va spécialement vous donner un coup de main en se réfugiant dans un « je comprends pas ».

La méthode toute aussi répandue consiste à le placer en « V inversé ». On arrive à rattraper l’impédance et on le considère comme une antenne omni. Il faut bien se rappeller que c’est de la théorie.

Vos meilleurs amis pour ajuster les angles; la patience et/ou un MFJ2XX, analyseur d’antenne connu et reconnu. Ajustez la hauteur du point milieu, des deux extrémités et trouvez ce « creux » de ROS.


 

LA PRATIQUE; LA DIRECTIVITÉ 

La théorie nous dit ça:

rond
Doublet 80m, espace libre conducteur fil de cuivre

 

On ajoute des poteaux conducteurs comme éléments perturbateurs de 3 mètres, le dernier mètre est considéré comme isolant, le sol est réel ce coup ci ;

poto
Vue du doublet + supports conducteurs et terre « réelle »

 

défor
Diagramme de rayonnement avec sol réel et supports conducteurs

On pourrait passer des heure à simuler la voiture qui est garée a une dizaines de mètres, le cabanon en bois avec une humidité variable selon la saison, ses charnières…

Tout ça pour dire que de toute façon les différents diagrammes des logiciels de simulations sont certainement très loin de la réalité. Je peux citer l’exemple d’une boucle horizontale qui doit faire au moins 250 voir 300 ohms et qu’au final on se retrouve avec 60 ohms. Tout dépend de l’environnement, encore une fois.

Note: le fichier ouvert est fourni avec MMANA-GAL, alors pour le ROS de 8…

 

Différentes mises a jour seront apportés, notamment avec l’ajout d’une vidéo, en cours de montage actuellement.

73 à tous et bonne bidouille !

F4HOK

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

4 réflexions sur “Fabriquer son doublet

    1. Bonjour, oui effectivement beaucoup utilisent du plexiglas, ça ne se gorge pas d’eau. Cependant du bois protégé de la pluie par une boîte de dérivation aura du mal à se gorger d’eau.
      Le bois est un matériaux très répandu donc peu cher, donc accessible.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s